.

Vous êtes ici

Les Outre-mer ont signé leurs contrats de convergence et la charte de la Trajectoire Outre-mer 5.0

Partager: 

 

Alfred Monthieux, Président de CAP Nord Martinique aux cotés des représentants des collectivités d’outre-mer , Guadeloupe, Guyane, Martinique, Mayotte, La Réunion, Saint- Pierre-et-Miquelon et Wallis-et-Futuna, invités ce lundi 8 juillet à Paris au ministère de l’Outre-mer pour signer des « contrats de convergence et de transformation » avec le Président de la République et le Premier ministre.

 

C’est l’aboutissement d’un processus lancé le 28 juin 2018 à l’Elysée en clôture des assises des outre-mer. A la suite de ces assises, la ministre des outre-mer, Annick Girardin, lançait, le 8 avril 2019, la «trajectoire outre-mer 5.0 », soit cinq objectifs : zéro carbone, zéro déchet, zéro polluant agricole, zéro exclusion, zéro vulnérabilité.

 

Le Président Emmanuel Macron et Le Premier Ministre Édouard Philippe réunissent ce lundi, autour de la ministre des Outre-mer, Annick Girardin plusieurs collectivités ultramarines, afin de signer avec elles des « contrats de convergence et de transformation », visant à réduire les écarts de développement en matière économique et sociale, a annoncé l’Élysée.

 


© MEDETOM

 

 

Ces contrats, prévus dans la loi Égalité réelle Outre-mer votée en 2017 sous François Hollande, visent à identifier et prioriser des objectifs qui seront mis en place par l’État et les collectivités (régions, collectivités territoriales, départements, etc.) pendant quatre ans (2019-2022).

 


© OUTREMERS 360 / CHARLES BAUDRY De gauche à droite : Miguel laventure, conseiller exécutif de la CTM en charge des affaires financières et budgétaires, de l'octroi de mer, de la fiscalité, des fonds européens, des questions européennes et du tourisme, Alfred Monthieux, Président de CAP Nord Martinique et maire du Robert, Alfred Marie-Jeanne, Président du conseil exécutif de la CTM, Eugène Larcher, Président de l'Espace sud Martinique et maire des Anses d'Arlet, Franck Robine, Préfet de la Martinique.

 

« Ces contrats de convergence et de transformation sont la traduction concrète des ambitions arrêtées dans le Livre bleu outre-mer qui avait été présenté le 28 juin 2018 au Palais de l’Élysée sur la base de projets des Assises des outre-mer conduites dans les territoires dès juillet 2017 », a également fait avoir la Présidence de la République. « Ils expriment la volonté commune de l’Etat et des élus ultramarins d’une contractualisation qui soit propre à chaque territoire et qui leur permette de disposer d’infrastructures ainsi que d’équipements de haut niveau, prenant compte des enjeux liés à la transition écologique ».

Seront signés les contrats entre l’État et les collectivités de Guadeloupe, de Guyane, de Martinique, de Mayotte, de La Réunion, de Saint-Pierre-et-Miquelon et de Wallis-et- Futuna, pour un « effort financier » de de 2,1 milliards d’euros. A cette occasion, le Premier ministre et les présidents de 9 collectivités d’outre-mer s’engageront en faveur de la Trajectoire 5.0.

 


© OUTREMERS 360 / CHARLES BAUDRY

 

Les exécutifs locaux s’engagent à préparer ces territoires aux enjeux et aux menaces de l’avenir à travers cinq défis à réussir d’ici 2030 : 0 exclusion, 0 carbone, 0 déchet, 0 polluant agricole, 0 vulnérabilité au changement climatique. Les projets qui seront financés par les contrats de convergence et de transformation devront être cohérents avec ces objectifs.

 


© MEDETOM De gauche à droite : Alfred Monthieux, Président de CAP Nord Martinique et maire du Robert, Alfred Marie-Jeanne, Président du conseil exécutif de la Collectivité Territoriale de Martinique, Eugène Larcher, Président de l'Espace sud Martinique et maire des Anses d'Arlet, Athanase Jeanne-Rose, Président de la CACEM et maire de Saint-Joseph.

 

Actualités

Venez vous informer sur la taxe de séjour...

La taxe de séjour s’applique aux hébergements touristiques marchands...

Dynamiser le secteur des commerces et services de proximité...

En un clic

 

 

 

A PROPOS DE CAP NORD

2014, année du changement...
La Communauté de Communes du Nord de la Martinique devient "CAP Nord Martinique", la Communauté d'Agglomération du Pays Nord Martinique. Une métamorphose mûrement réfléchie.