.

Vous êtes ici

La zone d’activités PETITJEAN-ROGET (Ex SEMAIR), lieu pilote pour la transition énergétique pour l’institution CAP Nord Martinique

Partager: 

 

La transition énergétique n’est pas un vain mot pour les élus de CAP Nord. Une convention d’objectifs a été signée mardi 12 février 2019 avec Martinique Energies Nouvelles.
Objectif : la modernisation et la valorisation énergétique de la zone d’activités PETITJEAN-ROGET au Robert.

 

 

Diminuer fortement et à brève échéance la consommation d’énergie électrique sur notre territoire. Tel est le but de la convention liant la société publique locale Martinique Energies Nouvelles et CAP Nord Martinique. La zone d’activités PETITJEAN-ROGET au Robert, a été choisie comme lieu d’expérimentation et d’initiatives en faveur de la transition énergétique.

 

 

Cet espace économique est le lieu idéal pour secteurs des services, de l’industrie, du BTP et de l’agroalimentaire. Située au Robert, la zone dispose de véritables atouts du fait de sa proximité avec l’agglomération du Centre et l’Espace Sud, mais aussi d’équipements logistiques performants, dont le port de commerce du Robert.

 

Pour illustrer la réhabilitation du patrimoine et de l’espace publics, CAP Nord a confié une mission d’ingénierie à Martinique Energies Nouvelles. Un cahier des charges décliné en trois axes :

 

  • mettre en place un éclairage public performant,
  • viser à l’efficacité énergétique du bâtiment administratif Nord Créatis
  • et, installer une ombrière solaire pour alimenter une borne de recharge des batteries des véhicules électriques.

 

Un éclairage public performant pour l'activité de la zone d’activités.

 

Cette initiative de CAP Nord vise à démontrer que les collectivités locales peuvent diminuer leur facture d’électricité. Aujourd’hui, 37 % de celle-ci est consacrée à l’éclairage public. La rénovation des équipements leur permettra de diviser par 2 leur facture d’électricité.

 

Il devient impossible de maintenir en état des installations vétustes énergivores. La nécessaire rénovation de l’éclairage urbain se traduira par une baisse significative des coûts d’exploitation. A condition de choisir de nouvelles sources d’énergie, de types de luminaires, de supports et de cycles d’entretien.

 

 

Des choix qui vont influer sur la création d’une bonne ambiance, un pouvoir à ne pas sous-estimer. L’éclairage public aide à révéler le dynamisme d’une zone, d’une ville, d’un territoire. Il peut renforcer l’attractivité des lieux. Il contribue à la sécurité des habitants.

 

Passer progressivement à la mobilité électrique.

 

L’autre intérêt de la commande passée à Martinique Energies Nouvelles est d’entrevoir la généralisation de l’utilisation des véhicules électriques. En Martinique, 60% de la dépense énergétique est consacrée aux transports. La mobilité revêt donc un caractère stratégique dans le Nord. une borne de recharge de batteries de véhicules électrique sera implantée dans cette zone d’activités. Ce qui doit permettre à chacun de devenir, à terme, des acteurs responsables.

En considérant la transition énergétique comme un levier d’attractivité et de compétitivité du territoire, les élus de CAP Nord Martinique répondent à plusieurs enjeux majeurs :

 

  • réduire les émissions de gaz à effet de serre
  • améliorer la qualité de l’air
  • réduire les nuisances sonores
  • encourager le développement de modes de transport alternatifs.

 

Désireux d’agir dans le cadre de leurs compétences, nos élus ont engagé une réflexion similaire pour la zone du Bac à Trinité.

 

Martinique Energies Nouvelles, un acteur stratégique de la transition énergétique

 

La société publique locale « Martinique Energies Nouvelles » est une société anonyme au capital de 250 005 euros répartis entre 5 actionnaires : le SMEM (52% des actions), CAP Nord (12%), Espace Sud (12%), le SMTVD (12%), et le SICSM (12%). La SPL est l’outil opérationnel de ses collectivités en servant leurs intérêts. Elles en tirent comme avantages de :

 

  • conserver la maîtrise politique, avec un actionnariat exclusivement public
  • économiser du temps et des ressources en s’appuyant sur une société privée
  • bénéficier d’une simplicité juridique en développant une véritable relation « in house » avec leur SPL, sans avoir besoin de la mettre en concurrence pour la solliciter

 

 

Sa vocation est d’accompagner ses actionnaires dans toutes leurs actions en lien avec la transition énergétique. C’est l’unique structure publique locale à disposition des institutions de Martinique dans le domaine de l’énergie.

 

 

 
 
 

Réduire les inégalités sociales et territoriales...

Un atelier d'information pour les propiétaires bailleurs...

 

En un clic

 

 

 

A PROPOS DE CAP NORD

2014, année du changement...
La Communauté de Communes du Nord de la Martinique devient "CAP Nord Martinique", la Communauté d'Agglomération du Pays Nord Martinique. Une métamorphose mûrement réfléchie.