.

Vous êtes ici

CAP Nord renforce son partenariat avec la CTM et les autres EPCI

Partager: 

 

Inspiré par la conférence des présidents des EPCI, la Collectivité Territoriale de Martinique entend s’associer à la démarche impulsée par CAP Nord, l’Espace Sud et la Cacem de travailler ensemble. Un contrat de partenariat devrait voir le jour d’ici 3 à 4 mois.

 

Lors de la campagne des élections territoriales, le candidat Serge Letchimy avait pris l’engagement qu’une fois élu il allait se rapprocher des 3 EPCI pour travailler ensemble et faire avancer la Martinique.

C’est dans ce contexte qu’à l’initiative du Président du Conseil Exécutif, les présidents Bruno Nestor Azérot ( CAP Nord), Luc Louison Clémenté ( Cacem) et André Lesueur (Espace Sud) se sont retrouvés jeudi 29 juillet à Rivière Salée. « Il était inconcevable que le Président de la CTM ne travaille pas avec les présidents des 3 EPCI. Nous voulons aller plus vite et plus loin » a indiqué Bruno Nestor Azérot dans ses propos introductifs.

 

 

« La crédibilité d’un homme politique c’est de dire ce qu’il fait et de faire ce qu’il dit » a rappelé Serge Letchimy. Le président du Conseil Exécutif (PCE) de la CTM insiste sur le fait que tout ne peut pas se faire depuis Plateau Roy ( siège de la CTM) avant d’esquisser le cadre d’un partenariat fruit de la réflexion entre les 4 partenaires sur une première période de 3 années.

« Ce contrat de partenariat n’a de sens que si on instaure une idée de la décentralisation », souligne le PCE qui souhaite que des antennes de la CTM se retrouvent sur les trois territoires.

 

 

Une proposition accueillie favorablement par André Lesueur, le président de l’Espace Sud.
De son côté, Luc Louison Clémenté a expliqué qu’il faut : « apporter des réponses au bien-être de la population ». Le président de la Cacem considère que cela passe par la résolution de la problématique de l’eau ou encore de l’amélioration du pouvoir d’achat de la population.

 

« On ne peut pas penser un territoire dynamique sans un transport organisé », martèle Bruno Nestor Azérot.
Là aussi, le président de CAP Nord Martinique met le doigt sur une problématique qui fait partie du quotidien des Martiniquais et singulièrement des populations du Nord. « L’extension du TCSP ne doit pas être un rêve pour certains ».
Bruno Nestor Azérot dit vouloir prendre à bras le corps le traitement du réseau routier à la Martinique, qui par endroit peut être un handicap.

 

Une culture du travail en commun

 

Les présidents de CAP Nord, de l’Espace Sud, de la Cacem et de la CTM sont unanimes à dire qu’il faut aujourd’hui changer les choses.

Concrètement, lors de cette première rencontre, les Présidents ont abordé : l’organisation territoriale des Transports, l’organisation territoriale des liaisons routières, mais aussi l’organisation territoriale de la gestion de l’eau en Martinique. Sans oublier la problématique des déchets. Les contrats de partenariat pourraient voir le jour dans les 4 mois à venir.
Au terme des discussions, ils ont également convenu de déterminer une méthode de travail commune sur divers sujets en matière de social, de transport ou encore d’économie. L’installation des conseils citoyens sur les trois territoires est aussi à l’ordre du jour.

 

« Nos services travaillent déjà ensemble, il s’agit d’amplifier cette affaire », explique André Lesueur. Serge Letchimy a par ailleurs indiqué qu’il faudra à partir du mois d’octobre entamer des négociations avec l’État. « Il faudra savoir sur quoi nous allons discuter avec l’État ».
Le président de CAP Nord, Bruno Nestor Azérot s’est proposé pour solliciter le chef de l’Etat au sujet de cette démarche.

 

Actualités

Des proches, des élus, des anonymes… sont venus rendre un dernier hommage à Norbert Maurice Monstin...

Du jeudi 23 au vendredi 24 septembre, les acteurs du secteur vont se réunir sous l’égide de CAP Nord...

C’est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès de Norbert MONSTIN...

En un clic

 

 

 

A PROPOS DE CAP NORD

2014, année du changement...
La Communauté de Communes du Nord de la Martinique devient "CAP Nord Martinique", la Communauté d'Agglomération du Pays Nord Martinique. Une métamorphose mûrement réfléchie.