.

Vous êtes ici

L’action politique doit se juger sur le terrain

Partager: 

 

Mercredi 15 décembre, le président de CAP Nord Martinique a été à la rencontre des Carbétiens aux côtés du maire Jean-Claude Ecanvil et des membres de son équipe.

 

Avoir une bonne connaissance des dossiers en rencontrant les acteurs du territoire est sans conteste la volonté de Bruno Nestor Azérot, Président de CAP Nord Martinique. Depuis son accession à la tête de l’EPCI il s’est engagé à faire des visites de terrain dans les 18 communes de l’agglomération. Première halte de cette visite un échange à la mairie avec le maire et des membres de sa majorité municipale dont Patricia Palmont, 15 ème vice-Présidente de CAP Nord Martinique. L’occasion pour Jean-Claude Ecanvil d’évoquer plusieurs dossiers où le soutien de CAP Nord Martinique est prépondérant.
Il est par exemple question de la ZMO (Zones de mouillage organisé). Ce projet initié par la CCIM et aujourd’hui piloté par CAP Nord prévoit trois zones de mouillages sur la commune de Saint-Pierre et deux autres au Carbet afin de recevoir des navires en stationnement sur la côte Caraïbes. Un projet qui suscite des débats dans les deux communes et qui fait l’objet d’une enquête publique.

 

 

Le maire du Carbet a également mis l’accent sur le tourisme tout en rappelant le dynamisme de sa ville dans ce secteur.
Il est aussi question du programme « Petites Villes de demain ». C’est un dispositif mis en place par le Gouvernement pour accompagner les villes de moins de 20 000 habitants engagées dans un projet de redynamisation de leurs centre-bourgs. Comme Saint-Pierre, Sainte-Marie, la Trinité pour le Nord, le Carbet fait partie des 10 communes de l’île à faire partie de ce dispositif.

 

 

Une synergie dans les projets

 

« Je ne fais rien sans l’accord de Saint-Pierre et du Carbet », explique Bruno Nestor Azérot concernant la ZMO. Il souhaite réunir en début d’année prochaine toutes les parties de ce dossier.
Concernant la problématique des déchets mis en exergue par Jean-Claude Ecanvil, le Président de CAP Nord Martinique parle d’un héritage compliqué et considère qu’il y a un gros travail à faire en la matière. Sur la question du tourisme, il dit partager le constat que fait le maire du Carbet dont l’objectif commun est de valoriser le territoire. « Il doit avoir une commande politique qui doit être exécutée par l’administratif… j’ai demandé un plan d’action en termes d’animation sur le territoire. Nous devons apprendre à vivre avec la pandémie », explique Bruno Nestor Azérot.
Et sur le programme « Petites Villes de demain », le Président a rappelé la nécessité que des projets soient montés. Là encore, le maire du Carbet a expliqué que les projets sont là et attendent le soutien politique et financier.

 

 

Présent aux côtés de Bruno Nestor Azérot, Jean-Baptiste Rotsen, vice-président de CAP Nord Martinique a mis en avant les synergies possibles à travers le programme LEADER, une initiative européenne en faveur du développement des territoires ruraux. Rappelons que Jean-Baptiste Rotsen est le président du Groupe d’Action Locale (GAL) qui assure l’accompagnement et le suivi des porteurs de projets, mais aussi l’animation et l’évaluation du programme.
​Après ces échanges les élus de la ville et du CAP Nord sont allés sur plusieurs sites comme la Plage du Coin, le village d’activité, l’Office de tourisme où ils ont pu échanger avec les Carbétiens.

 

 

 

Actualités

À trois mois de son ouverture, les élus communautaires étaient invités à découvrir le site...

Une visite sur le littoral caraïbe s’est déroulée le 26 avril dernier...

Dans le cadre du CAICA de ViVé, CAP Nord recherche des artistes...

En un clic

 

 

 

A PROPOS DE CAP NORD

2014, année du changement...
La Communauté de Communes du Nord de la Martinique devient "CAP Nord Martinique", la Communauté d'Agglomération du Pays Nord Martinique. Une métamorphose mûrement réfléchie.