.

Vous êtes ici

Il s’agit de mieux desservir 100 000 personnes

Partager: 

 

Le Président du Conseil Exécutif, Serge Letchimy, accompagné de Bruno Nestor Azérot, Président de CAP Nord Martinique, ainsi que Joseph Péraste, maire du Marigot et les représentants du maire du Lorrain se sont rendus au lieu-dit Séguineau à l’occasion du raccordement et de la mise en service de la conduite d’adduction d’eau potable de la Capot.

 

Le rétablissement du débit et la sécurisation de cette conduite d’eau doivent contribuer à l’amélioration de la distribution d’eau potable en Martinique.
« Tous ceux qui pensent qu’en faisant Séguineau on a réglé le problème de l’eau en Martinique se trompent. Cela va améliorer le débit pour 100 000 personnes. On à une perte de 40 % avec les tuyaux. On a besoin de réservoirs… On a des investissements de l’ordre de 250 millions d’euros à faire. Nous travaillons intelligemment, les présidents des EPCI sont à nos côtés pour faire de l’investissement dans le cadre du Plan de Relance de la Martinique », explique Serge Letchimy. Il estime que l’objectif est parvenir à une diminution grâce aux investissements du coût de production de l’eau notamment grâce à l’Usine de Vivé qui peut doubler sa production. « Si on réduit le coût de production de l’eau, on pourra aller vers le prix unique de l’eau… le prix social de l’eau pour les plus démunis… si on arrive à atteindre cet objectif ce sera un super exemple de ce que nous pouvons faire ensemble », indique encore le Président de l’Exécutif de la CTM.

 

 

Actualités

Une procédure de vente de véhicules a été lancée par CAP Nord...

L’EPCI a lancé plusieurs chantiers d’envergures sur son territoire...

C’est la seconde fois que le territoire Nord est lauréat du Programme Territoires d’Industrie...

En un clic

 

 

 

A PROPOS DE CAP NORD

2014, année du changement...
La Communauté de Communes du Nord de la Martinique devient "CAP Nord Martinique", la Communauté d'Agglomération du Pays Nord Martinique. Une métamorphose mûrement réfléchie.