.

Vous êtes ici

CAP Nord a répondu à l’urgence des administrés de Morne Capot

Partager: 

 

Mardi après-midi, 13 septembre 2022, la problématique des coupures d’eau à Morne Capot (quartier du Lorrain) était au cœur des discussions à la sous-préfecture de La Trinité.

 

Cette réunion de travail a rassemblé tous les acteurs du dossier : le collectif des habitants de Morne Capot, Frédéric Buval 2ème vice-président de Cap Nord Martinique, la sous-préfète Charlène Duquesnay, l’ARS, la Direction de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DEAL), le STIS, LA CTM et la SME. À la sortie de cette rencontre les participants ont fait part des importantes avancées dans ce dossier.

« Le collectif s’est rendu compte que nous avons travaillé que nous avons pris en compte leurs problématiques et leurs difficultés d’approvisionnement en eau… C’est très important, donc les discussions se sont déroulées avec la sous-préfète dans un climat serein. Et nous avons donné la possibilité au collectif de pouvoir intégrer nos prochaines réflexions pour la conduite définitive qui sera installée dans leur quartier. Mais en attendant dans les 3 mois, la conduite d’urgence sera mise en place.

Alors c’est une conduite de 1,3 km donc nous avons besoin de l’autorisation des propriétaires fonciers de cette zone-là pour le passage de la conduite en aérien », explique Frédéric Buval, 2ème vice-président de Cap Nord Martinique.

 

 

Dans l’attente des autorisations

 

En concertation avec la ville du Lorrain, il faudra répertorier les propriétaires des terrains afin d’obtenir les autorisations de passage des canalisations.

« Si l’autorisation de passage est difficile à obtenir, nous avons un plan B qui nous permettra de poursuivre les travaux. Aujourd’hui, CAP Nord a répondu à l’urgence des administrés de Morne Capot et maintenant ils sont conscients que CAP Nord d’abord les a entendus et a fait en sorte qu’avec les techniciens nous puissions mettre en place une solution provisoire pour les 3 mois. Et une solution à venir sur 2 ans et cette fois sur les 7 km », précise encore Frédéric Buval.

Le président du collectif des habitants de Morne-Capot, Tony Tanic reconnaît les avancées et souhaite que les engagements pris lors de cette rencontre puissent être transformés en actes. En premier lieu la solution provisoire pour un retour plus fréquent de l’eau dans les robinets. Et une solution pérenne où le collectif a fait une proposition. A savoir le piquage depuis Vivé vers les quartiers de Morne Capot - Morne Degras, avec l’installation d’une station de pompage. Il souligne encore que la distribution de l’eau potable a été revue à la hausse.

Patrice Ponnamah, le directeur général adjoint de la SME estime que ses équipes sont prêtes à poursuivre les travaux une fois que les propriétaires auront donné les autorisations de passage. « Les quartiers de Morne Capot et Morne Degras, desservis par l’usine de Durand au Lorrain, ont un besoin en eau journalier de 250 m3. Aujourd’hui, la capacité de l’usine de Durand est suffisante pour alimenter les usagers et la principale problématique qui nous intéresse est celle des canalisations. Le marché est déjà signé avec CAP Nord pour l’installation d’une canalisation d’urgence provisoire de 1,3 km. Les équipes SME sont prêtes, les pièces sont déjà en stock. Nous attendons le feu vert pour démarrer les travaux. », indique Patrice Ponnamah.

 


Plan des travaux prévus pour alimenter le quartier Morne Capot au Lorrain

 

Actualités

Le Directeur d’EDF en Martinique, Xavier Fichau est venu mardi 6 décembre à la rencontre de Bruno Nestor Azerot...

La conférence des DGS des communes du territoire Nord s’est tenue lundi 5 décembre...

La soirée de lancement du « Magma Nord Festival » s’est tenue lundi 5 décembre à Sainte-Marie...

En un clic

 

 

 

A PROPOS DE CAP NORD

2014, année du changement...
La Communauté de Communes du Nord de la Martinique devient "CAP Nord Martinique", la Communauté d'Agglomération du Pays Nord Martinique. Une métamorphose mûrement réfléchie.