.

Vous êtes ici

Basse-Pointe : des articles sanitaires remis aux commerçants par CAP Nord

Partager: 

 

Plusieurs centaines de masques de protection et de flacons de gel hydro-alcoolique ont été remis à une douzaine d’entreprises de la commune par une délégation d’élus et d’agents de la collectivité.

 

Ambiance des grands jours, ce mardi 11 mai 2021, à Basse-Pointe. La commune recevait une délégation de CAP Nord menée par Christian Rapha, Vice-président chargé du développement économique. Il était accompagné par plusieurs cadres.
Le troisième adjoint au maire, Monsieur Philipe Truca, a accueilli la délégation avant de partir à la rencontre des commerçants de la ville. 

 

 

 

But de l'opération : la remise d’articles sanitaires – gel hydro-alcoolique et masques de protection

 

Une douzaine d’entreprises ont été visitées dans le bourg et dans la zone commerciale d’Akaert. Les élus ont pu discuter avec les commerçants afin de leur expliquer la démarche de CAP Nord déclinée en trois objectifs : 

 

  • Montrer la présence de l’administration auprès des commerçants.
  • Appuyer les efforts et les initiatives des petits commerçants pour surmonter la crise sanitaire.
  • Contribuer à la lutte contre l’épidémie en distribuant largement des articles sanitaires. 

 

 

Les élus et les techniciens à l'écoute des commerçants

 

Les commerçants visités ont apprécié une telle initiative. Ils disent avoir été confortés dans leur volonté de résister aux conséquences néfastes de la crise sanitaire sur leur activité.
La présence des élus sur le terrain a été perçue par eux comme une source supplémentaire de motivation pour affronter la période complexe qu’ils traversent.

 

 

Ces entrepreneurs ont pu exposer également leurs difficultés d’ordre administratif en montrant leur désarroi face à la complexité de l’instruction des dossiers de demande d’aide.
Les agents de CAP Nord les ont assurés de leur accompagnement personnalisé en cas de besoin dans le cadre du dispositif « CAP'Immo : Aide exceptionnelle COVID-19 ».
Il s’agit d’attribuer des aides exceptionnelles pour le paiement des loyers des très petites entreprises, des indépendants, des micro-entreprises et des professionnels libéraux du territoire Nord.
​Ces entrepreneurs sont parmi les plus touchés par la crise sanitaire qui a provoqué une baisse de leur volume d’activité.

 

 

La commune se chargera de poursuivre la distribution des articles sanitaires aux entreprises qui n’ont pas pu être visitées.
CAP Nord se tient à la disposition des élus et des entreprises de Basse-Pointe dans cette période particulièrement difficile. 

 

Dans les prochains jours, toutes les communes du territoire seront dotées d’articles sanitaires par les services de CAP Nord.

 

Dans sa lettre adressée aux commerçants, le Président de CAP Nord, Bruno Nestor Azérot, déclare : « la situation que nous traversons est inédite et les différentes décisions gouvernementales bouleversent notre quotidien et nos activités professionnelles. Dans ces circonstances nous tenons à vous affirmer notre soutien et notre solidarité ».

 

Le président de CAP Nord témoigne ainsi de la solidarité de l’institution envers les entreprises : « Nous restons à vos côtés et nous vous remercions de votre engagement sur le territoire nord. Prenez soin de vous, de vos équipes, de vos proches ».

 

 

Ils et elles ont dit 

 

  • Christian Rapha, 3ème vice-président de CAP Nord : « L’épidémie n’est pas terminée. Nous préparons la réouverture des entreprises. Ce n’est pas parce que les chiffres s’améliorent que l’on va se dispenser du masque. Nous ne sommes pas sortis du tout de l’auberge. C’est la raison pour laquelle nous sommes présents auprès de la population et des entreprises du Nord. »  
  • Philippe Truca, 3ème maire-adjoint : « Toutes les petites entreprises ont le droit d’être aidées. J’ai expliqué à nos entrepreneurs qu’ils ont la possibilité de recevoir des aides dans le cadre du plan France Relance doté de 40 milliards d’euros destinés en grande partie aux entreprises et surtout aux très petites entreprises ». 
     
  • Sylviane Minot, Corail Optic : « La présence de l’humain est importante et réconfortante. Le métier nous enferme dans notre bulle et nous oublions que nous pouvons aller vers l’organisme compétent pour nous venir en aide ». 
     
  • Jean-Charles Négouai, artisan ébéniste : « Mes difficultés sont énormes car je n’ai pas de trésorerie. L’artisan se retrouve souvent seul. Je suis confronté à la difficulté de remplir les dossiers de demandes d’aides parce que l’on nous demande trop de papiers et de documents et, en plus nous n’avons de réponse rapidement ». 

 

 

 

 

Actualités

Une vingtaine d’entreprises ont reçu un kit numérique...

Un audit lancé dès son arrivée à la tête de l’EPCI par Bruno Nestor Azérot...

Le 24 juin dernier l’espace Michel Renard accueillait la caravane de la mobilité...

En un clic

 

 

 

A PROPOS DE CAP NORD

2014, année du changement...
La Communauté de Communes du Nord de la Martinique devient "CAP Nord Martinique", la Communauté d'Agglomération du Pays Nord Martinique. Une métamorphose mûrement réfléchie.