.

Vous êtes ici

Le tourisme, nouveau challenge pour CAP Nord

Partager: 

 

La promotion du tourisme sera à compter du 1er janvier 2017, une compétence obligatoire de notre collectivité, comme le prévoit la loi du 7 août 2015 NOTRe (Nouvelle organisation territoriale de la république).

 

Une rencontre au CMT ( Comité Martiniquais du Tourisme) le 3 mai dernier a permis de préciser les objectifs poursuivis aussi bien par cet organisme placé sous la tutelle de la Collectivité Territoriale de Martinique, que par les trois communautés d’agglomération de Martinique.

 

Dorénavant, CAP Nord , tout comme la CACEM et l’Espace Sud, aura son mot à dire en ce qui concerne le développement de l’économie touristique du territoire, et singulièrement s’agissant de la définition des politiques d’accueil, de promotion, ou encore de gestion des équipements touristiques.
Notre institution met en œuvre l’une des dispositions contenues dans la NOTRe. Son article 68 confie en effet aux communautés d’agglomération le soin de définir un schéma de développement de l’offre touristique.

 

L’Etat met en œuvre et définit la politique nationale dans ce domaine, mais l’animation au plan local est du ressort des collectivités territoriales.
En premier lieu, la promotion du territoire afin de le rendre plus attrayant pour les visiteurs et plus performant pour les investisseurs. Parmi les chantiers à ouvrir dans cette perspective : les zones d’activité touristiques qui restent à définir.
La réunion de travail tenue au siège du Comité Martiniquais du Tourisme sous l’égide de sa présidente, Karine Mousseau, ce 3 mai, a permis de baliser le terrain. Les représentants des trois communautés d’agglomération ont présenté leur vision en la matière ainsi que l’état d’avancement de leurs réflexions.

 

Les décisions des trois EPCI devront s’harmoniser avec les orientations du CMT afin d’arrêter une stratégie touristique régionale à l’échelle de notre île pour la période 2016-2020. Ce futur schéma régional du tourisme et des loisirs sera élaboré en concertation entre toutes les institutions concernées avant d’être amendé, finalisé et partagé.

 

     

Le président de CAP Nord, Alfred Monthieux, a souligné que le Nord a souvent été délaissé, sur tous les plans du développement.
Il convient désormais de penser la promotion du territoire à partir des potentialités de chacune de ses 18 communes.

 

Un processus de labellisation de plusieurs actions d’animation a été lancé, en vue de mettre en valeur les atouts, les hommes et les ressources du territoire Nord.
Le président Monthieux souhaite d'ailleurs que ces actions soient intégrées à la politique de communication du CMT.

 

Selon lui, cet organisme agissant à l’échelle de la Martinique entière est tout indiqué pour mettre sous les feux des projecteurs les efforts et les initiatives émanant des territoires .

 

Plus largement, il s’agira dans les prochaines semaines de valider avec les 18 communes un véritable « projet touristique pour le Nord ».
A l’aune du transfert de la compétence d’ici janvier 2017, CAP Nord a d’ores et déjà mis le CAP sur le Tourisme !

 

La prochaine réunion de concertation entre les EPCI et le CMT se tiendra le mardi 14 juin 2016.

 

Actualités

Remise des clés de deux mini-bus...

Lutter contre l’insécurité dans les communes...

CAP Nord fête le mois de mai...

 

En un clic

 

 

 

A PROPOS DE CAP NORD

2014, année du changement...
La Communauté de Communes du Nord de la Martinique devient "CAP Nord Martinique", la Communauté d'Agglomération du Pays Nord Martinique. Une métamorphose mûrement réfléchie.