Projets structurants

Centre Caribéen de la mer (Pointe Melon au Robert)

Le Centre Caribéen de la Mer est un véritable moteur de développement durable et solidaire

 

Inscrit au Schéma d’aménagement Régional de la Martinique, le Centre Caribéen de la Mer devrait contribuer a l’indispensable rééquilibrage économique et touristique entre le Nord et le Sud.

 

Projet ambitieux, original, et novateur, le Centre Caribéen de la Mer existera par une activité phare « le voyage sous la mer des Antilles » composée entre autres d’aquariums géants et d’un musée de la mer, autour de laquelle graviteront des activités satellites de nature commerciale, ludique, sportive et éducative. Une activité accueil-recherche pourra progressivement s’y développer.

 

Le Centre Caribéen de la Mer est un projet unique dont l’originalité tient de plusieurs facteurs :

  • tout d'abord, l'ouverture du circuit de visite sur l'extérieur, en continuité visuelle sur le cadre exceptionnel de la baie et des îlets
  • Le "voyage sous la mer" s'articulera autour d'un grand bassin de 30 mètres de long reconstituant le grand écosystème marin littoral des Antilles - totalement novateur.
  • Le discours éducatif est résolument tourné vers l'avenir et la gestion intégrée des zones côtières et met en valeur la culture traditionnelle antillaise.
  • La piscine de loisirs sera également une piscine-aquarium, avec une grande baie sous-marine donnant sur le bassin des requins et une autre sur la salle polyvalente.

 

Les études de faisabilité économique, juridique et de pré-programmation réalisées en 2002, ont permis de conclure que moyennant une volonté politique forte et dynamique et une adhésion du plus grand nombre de partenaires ; le Centre Caribéen de la Mer peut :

  • Etre un équipement structurant attractif tout en restant réaliste et économiquement viable
  • Fonctionner de façon durable et en harmonie avec son environnement
  • Initier un effet d'entraînement sur le développement durable de la Cabesterre, du Nord et de la Martinique dans son ensemble
  • Sensibiliser les visiteurs à la protection et à la gestion durable du patrimoine marin des Antilles
  • S'intégrer dans la vie locale.

 

Centre d'interprétation et d'animation précolombien au Lorrain

Le Centre d’Animation et d’Interprétation de la Culture Précolombienne est un projet structurant d'energure caribéenne avec une portée historique, scientifique, culturelle, touristique et économique.

 

Inscrit à l'inventaire des monuments historiques depuis 1994, le site préhistorique de Vivé au Lorrain recèle une richesse extraordinaire avec des traces d''occupation de la civilisation amérindienne.
C'est sur ce site, un des plus importants et des plus anciens de la Martinique que sera constuitle Centre d’Animation et d’Interprétation de la Culture Amérindienne.
 

Ce projet intéressant l’ensemble de la Caraïbe et le continent Sud Américain, vise à créer un lieu, un espace de vie, de découverte et de compréhension de la vie des précolombiens.

Les résultats des recherches entreprises sur le site y seront présentés de manière originale, et chacun pourra appréhender le mode de vie des amérindiens grâce aux reconstitutions et à la mise en scène de leurs activités quotidiennes.
 

Lieu de détente, de promenade, et de curiosité, le Centre de Vivé se veut un projet de consommation de loisirs, de culture et de tourisme, sur un site de destination qui stimule l’imaginaire et le rêve.

 

 

 

Information relative à un avis tacite de l’Autorité Environnementale pour l’Evaluation Environnementale de la déclaration de projet emportant mise en compatibilité du PLU du Lorrain
Publié le : 10 septembre 2015
 

 

L'Autorité Environnementale consultée pour l’Evaluation Environnementale de la déclaration de projet emportant mise en compatibilité du PLU du Lorrain dans le cadre du projet de Centre d’Animation et d’Interprétation de la Culture Amérindienne de Vivé n'a pas formulé d'observation dans le délai de trois mois imparti à compter de la réception du dossier (le 27 mai 2015).

L'avis de l'autorité environnementale est donc réputé favorable en application de l'article R.122-13 du Code de l'Environnement.

 

 

 

 

Aérodrome de Basse-Pointe

Bien plus qu'un aérodrome... C'est un projet structurant pour le Nord Martinique.

 

Inscrit dans le Schéma d'Aménagement Régional(SAR) l'aérodrome du Nord sera implanté sur un terrain d'environ 20 hectares autour du Leyritz à Basse-Pointe.

Projet d'envergure qui allie à la fois développement économique, touristique et agricole ; cet aérodrome contribuera au désenclavement du Grand Nord.

 

L'implantation de l'aérodrome dans le Nord :

  • favorisera l'évolution d'avions de petits gabarits,

  • servira de piste de déroutement en cas d'urgence,

  • accueillera des équipements d'apprentissage mais aussi des équipements hoteliers...