.

Vous êtes ici

Vibrant hommage à Norbert MONSTIN

Partager: 

 

Des proches, des élus, des anonymes… sont venus rendre un dernier hommage à Norbert Maurice Monstin, dans les jardins de l’hôtel de ville du Carbet, mercredi après-midi (22 septembre).

 

La brutale disparition de Norbert Monstin est un fait marquant et pas uniquement pour les Carbétiens, dont il était le 3ème adjoint de la ville.
C’est tout le Nord qui a perdu un homme d’engagement où la permanente ambition était de faire avancer ce territoire.
​Les élus qui se sont succédé au pupitre l’ont rappelé à travers des anecdotes et autres moments de leurs parcours politique avec le défunt. « C’est tout le Nord qui est bouleversé par la nouvelle du décès de Maurice. Il était un homme d’engagement, il était un homme de parole…Adieu Maurice », déclare Jenny Dulys-Petit, maire du Morne-Rouge. Elle estime que c’est une grande perte pour le Carbet et pour le Nord.
Venu avec une petite délégation, Jean-Baptiste Rotsen, adjoint au maire de Sainte-Marie, parle d’un homme de diversité et un guerrier noble. Il s’incline devant la dépouille d’un ami fidèle. « Un ami dont le souvenir nous habitera toujours », tonne Jean-Baptiste Rotsen.
Le maire de Case-Pilote et Président du Syndicat Mixte d’Électricité de la Martinique ( SMEM), Ralph Monplaisir, souligne les trois principales qualité de l’élu qu’il a côtoyé : « l’implication », « l’efficacité » et la « discrétion ».

 

 

Très marqué physiquement par la disparition de son ami, Sainte-Rose Cakin, maire de Macouba et président du SMTVD où siégeait Norbert Monstin, ne pouvait cacher sa tristesse lors de son discours. Et rend un hommage à un collègue qui est devenu un ami puis un frère. « Il était d’une surprenante simplicité », affirme pour sa part Félix Ismin. Le maire de Bellefontaine, président du Parc Naturel de Martinique dont Norbert Monstin était le 1er vice-président, revient sur une amitié qui n’a cessé de grandir au fil des ans. « Il était d’une surprenante simplicité ». Et glisse dans son témoignage quelques anecdotes de leur parcours en politique.

 

En l’absence de Bruno Nestor Azérot, actuellement hors du territoire, CAP Nord Martinique était représenté par Frédéric Buval également maire de Trinité. L’élu parle d’une peine intense pour CAP Nord, dont le regretté disparu était le 5ème vice-président en charge de l’Environnement. « Jusqu’au dernier jour, il a tenu son rôle d’élu…Toujours déterminé et infatigable ». Il garde le souvenir d’un homme intègre. Et se joint au président Bruno Nestor Azérot pour souhaiter un bon voyage à son ami Norbert.

 

 

« Norbert Monstin était très attaché au développement du Nord. C’est pour moi un devoir et une obligation d’être là aujourd’hui », explique Philippe Jock, le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de la Martinique.

 

Des témoignages empreints d’émotion… A la levée du corps, la ville du Carbet a fait retentir les sirènes, une marque de respect pour un homme qui a tant fait pour son Nord.

 

Le président du Conseil Exécutif de la CTM, Serge Letchimy, était également au nombre des élus venus s’incliner devant la dépouille de Norbert Monstin.

 

 

Actualités

Une équipe composée de bénévoles et de la Présidente, Nathalie Chillan...

Deux ateliers de travail ont permis de définir le cadre d’action...

Des proches, des élus, des anonymes… sont venus rendre un dernier hommage à Norbert Maurice Monstin...

En un clic

 

 

 

A PROPOS DE CAP NORD

2014, année du changement...
La Communauté de Communes du Nord de la Martinique devient "CAP Nord Martinique", la Communauté d'Agglomération du Pays Nord Martinique. Une métamorphose mûrement réfléchie.