.

Vous êtes ici

Un concours pour cultiver votre jardin...créole

Partager: 

 

La première édition du concours « Jaden bo kay » a été officiellement présentée mardi 10 octobre à la presse par les élus de CAP Nord et  du Parc Naturel de Martinique. Le cadre idyllique du Domaine d’Émeraude au Morne-Rouge avait été choisi pour le lancement de cette opération originale, saluée par son maire, Jenny PETIT-DULYS, en souhaitant la bienvenue  à l’ensemble des participants.

 

Soutenir et maintenir l’agriculture du territoire Nord, voici l’objectif du concours proposé aux habitants et aux scolaires par CAP Nord Martinique. Avec le soutien du Parc Naturel, il s’agit de sensibiliser la population aux richesses de la terre et par la même, de perpétuer une tradition créole, témoin du patrimoine identitaire du Nord de la Martinique.

 

A tour de rôle, les élus de CAP Nord et les représentants du Parc naturel ont pu expliquer le caractère innovant du concours, précisant que cette action est à situer dans la stratégie de développement durable et solidaire de CAP Nord Martinique. L’un des axes stratégiques de cette politique consiste, précisément, à soutenir et maintenir les activités agricoles sur son territoire.

 

 

Gilbert COUTURIER, Président de la commission Développement Rural et Agriculture, a opéré une distinction entre le jardin créole, un champ cultivé à l’extérieur de son domicile, et le jardin domestique (ou bò kay), situé à l’intérieur de la propriété familiale. Chacun n’a pas la possibilité de cultiver un champ de 2 à 20 hectares; En revanche, chaque famille peut posséder un lopin de terre comportant des plantes aromatiques, médicinales et vivrières. Ces deux types de jardin existent depuis des temps immémoriaux dans toute la Martinique.

 

Louis BOUTRIN, le Président du Parc Naturel de Martinique, a insisté sur le fait qu’il convient de préserver le foncier agricole afin d’assurer l’autonomie alimentaire de la population. Il s’interroge sur la pérennité du modèle traditionnel de mise en valeur de la terre qui doit servir de base au développement d’une agriculture nourricière.

 

Mme Jenny PETIT-DULYS et Mr Serge MENIL, 1er  adjoint au maire du Gros-Morne, ont, dans leurs interventions, souligné l'empreinte laissée par leurs expériences d'élèves et d'enseignants

 

 

Le concours permettra de récompenser la diversité et les soins apportés par les habitants à leur jardin. Et ce, qu’ils cultivent des fruits, des plantes ou des légumes, dans leurs jardins, contribuant ainsi à l’autosuffisance alimentaire de leurs proches ou de leur voisinage.

« Jaden bò kay » est destiné aux particuliers résidant dans le Nord et aux élèves des écoles, collèges et lycées du territoire. Cette compétition conviviale permettra d’élaborer un « Guide du Jaden bò kay », à diffuser largement, y compris au-delà des frontières du Nord.

 

 

 

   

 

Jaden bô kay

 

Le concours « Jaden bò kay » est ouvert aux habitants des 18 communes du territoire Nord Martinique n’ayant pas l’agriculture pour profession. Son objectif est de sensibiliser la population aux richesses de la terre et de perpétuer une tradition créole en incitant les habitants du Nord à entretenir leurs jardins par l’application de bonnes pratiques.

 

Les lots à gagner sont des dotations allant jusqu’à 1 500 € pour le lauréat.
Le concours se tient jusqu’en mars 2018.
Infos / inscription :
http://www.capnordmartinique.fr/actualite/le-concours-jaden-bo-kay-est-lance

 

   

 

 

Actualités

CAP Nord accompagne aux changements de comportement...

CAP Nord Martinique solidaire de nos voisins de la Dominique...

Citoyen du territoire Nord, Faites entendre votre voix !...

 

En un clic

 

 

 

A PROPOS DE CAP NORD

2014, année du changement...
La Communauté de Communes du Nord de la Martinique devient "CAP Nord Martinique", la Communauté d'Agglomération du Pays Nord Martinique. Une métamorphose mûrement réfléchie.