.

Vous êtes ici

Miss Martinique : le Casting Tour devrait sillonner les communes du Nord

Partager: 

 

Lors du dernier Bureau Communautaire, le comité miss Martinique est venu sensibiliser les élus sur l’intérêt de ce concours en terme de visibilité et de retombées touristiques pour le territoire. Une initiative saluée par les conseillers communautaires.

 

« De mémoire d’élus, c’est la première fois qu’une direction de miss Martinique vient à la rencontre des élus. Vous avez compris que c’est très important. Nous sommes en phase avec vous. C’est comme cela que l’on va réussir. », lance Frédéric Buval après l’intervention de Flora Renault, la directrice de Miss Martinique.

« Cette élection permet d’élire des ambassadrices pour la Martinique » c’est le message qu’elle entend faire passer auprès des élus à travers la présentation du « Casting Tour ».

Elle affirme que ce concours s’inscrit dans la valorisation du territoire, de la culture et des savoir-faire martiniquais. Les communes du Nord doivent selon Flora Renault s’associer à cette action de valorisation. Concrètement, c’est également un projet d’émission télévisée qui associe le casting des futures candidates à Miss Martinique et la découverte des beautés de nos villes et la rencontre de la Miss en titre avec la population martiniquaise.

 


 

Par ailleurs, tous les samedis du mois de mai, la caravane va sillonner les communes et chaque étape sera filmée pour partager avec la population les temps forts de l’aventure et leur permettre de découvrir les jeunes filles qui ont tenté l’aventure. Si l’an dernier elles étaient plus d’une cinquantaine de candidates, pour cette nouvelle édition, l’organisation Miss Martinique espère doubler le nombre de candidates. Désormais les jeunes femmes originaires de Martinique qui font leurs études en dehors de l’île peuvent prendre part au casting à distance.

« Il y a un vrai enjeu… il y a une visibilité nationale. Miss Martinique peut représenter un vrai atout pour la Martinique », indique encore Flora Renault. C’est dans ce contexte que l’organisation de Miss Martinique a fait une demande de subvention auprès des 3 communautés d’agglomérations dont CAP Nord Martinique. Il s’agit à travers cette démarche d’insuffler une dynamique communautaire. « La collectivité est consciente de l’enjeu. On ne peut pas être insensible », déclare Bruno Nestor Azérot, président de CAP Nord Martinique.

« J’aime profondément la Martinique », indique Axel Renée, miss Martinique et 3ème dauphine de miss France. Étudiante en géoscience la jeune Robertine est salariée pendant toute la durée de son couronnement. Devant les élus elle a rappelé ses engagements comme les actions de pays propres, la problématique des glissements de terrain, le harcèlement scolaire ou encore l’environnement. C’est donc un comité d’organisation qui s’est structuré, se professionnalise qui s’est présenté devant les élus communautaires.

 

 

Une rencontre très appréciée par ces derniers et cela démontre que c’est ensemble que nous pourrons faire briller la Martinique et singulièrement le Nord.

 

Actualités

Cette initiative vise à élaborer un diagnostic territorial social participatif et partagé...

Des outils modernes pour une optimisation des services administratifs...

Accompagner les familles et les personnes agées...

En un clic

 

 

 

A PROPOS DE CAP NORD

2014, année du changement...
La Communauté de Communes du Nord de la Martinique devient "CAP Nord Martinique", la Communauté d'Agglomération du Pays Nord Martinique. Une métamorphose mûrement réfléchie.